Les avantages du financement participatif

financement participatif

Actuellement, le moyen pour financer vos projets existe en plusieurs formes. Le financement participatif fait partie de ceux qui sont les plus prisés par des particuliers qui cherchent un investissement pour leurs projets, mais refuse de tourner vers les établissements bancaires ou vers l’immobilier. Ce dispositif de financement est aussi incontournable pour les sociétés en manque de capital pour démarrer. Il est organisé par le gouvernement depuis 2013.

Qu’est-ce que le financement participatif ?

Le financement participatif est aussi appelé Crowdfunding. Il s’agit d’une solution de financement qui permet de développer une activité, de réaliser une action de reprise ou de création d’un projet. Occasionnellement, certains particuliers l’utilisent afin de compléter d’autres dispositifs de financement comme les micro-crédits, les emprunts bancaires ou des prêts d’honneur, etc. Ceci est un moyen de constituer une communauté de soutien autour de soi. Vous pouvez collecter des fonds finances par une plateforme internet, cela vous permet d’opter pour le financement collectif de manière direct et traçable.

De nos jours, les plateformes qui proposent ce type de financement existent en multitude. Certains d’entre eux sont dédiés aux projets de type numériques, innovants, environnementaux, sociaux, culturels… D’autres sont généraliste et s’intéressent à toutes sortes de projets. Le financement participatif d’adresse aux associations, entrepreneurs, repreneurs et créateurs qui souhaitent mettre en œuvre leur projet, mais ne disposent pas des fonds nécessaires pour cela. Parfois, ils souhaitent tester leur projet sur le marché, cela tout en constituant une communauté d’utilisateurs potentiels ou clients. Pour plus d’informations vous pouvez aller sur ce site.

Les avantages du financement participatif                                   

Le financement participatif présente de nombreux avantages. Il s’agit d’un procédé très rapide, car le demandeur peut avoir des réponses rapidement et mettre en œuvre ses activités. Après avoir arrêté et validé le projet, ce particulier peut trouver une plateforme de financement participatif en ligne et lancer sa campagne. Il peut diffuser de la publicité, faire jouer son réseau de relations, utiliser les réseaux sociaux pour communiquer et parvenir à faire connaître le projet auprès du public. Cette solution est donc l’opposé des modes de financement traditionnels. Le principal point fort du Crowdfunding c’est qu’il n’impose aucune garantie personnelle à l’encontre de l’entrepreneur, cela lorsqu’il prend la forme d’un prêt. Le repreneur ou le créateur d’entreprise peut donc éviter de déclarer son patrimoine personnel comme caution.

De plus, il est le type de financement conçu spécialement pour les besoins spécifiques. Il sert alors à financer les besoins des projets rares qui ne sont pas pris en charge par les autres financeurs. Par exemple, les frais de recherche ou les fonds de roulement qui ne sont pas financés par les établissements bancaires. Par ailleurs, le Crowdfunding sert d’accompagnement utile avec ces multitudes atouts. Le porteur de projet peut effectuer à moindre coût une étude de marché. Il peut aussi bénéficier d’un accompagnement et des conseils finances très bénéfiques de la part des investisseurs. L’entreprise dispose d’une clientèle immédiate et fidèle, cela après avoir présenté le projet et lancé la campagne.

Les inconvénients du financement participatif

À part ces nombres d’avantages, le financement participatif présente aussi des inconvénients. Les risques pris par les investisseurs en Crowdfunding sont plus importants que ceux des banquiers. Cela lorsqu’ils octroient un financement sous forme de prêt et qu’il n’y a aucune garantie personnelle. Le taux d’intérêt de l’investissement est avoisiné de 10 %. Le Crowdfunding existe en plusieurs modes. Certains modes peuvent avoir des impacts sur les structures financières d’une société. Le crédit est considéré comme des dettes financières de l’entreprise par les banques. Dans ces conditions, quand la société sollicite un prêt bancaire professionnel et qu’elle a réussi sa campagne de financement participatif sous forme de prêt, sa capacité d’endettement est recalculée par le banquier. Finalement, elle se trouve dans une situation restreinte.

Le Crouwdfunding sous forme de dons présente également des inconvénients. Avec ceci, les financeurs consentent des dons avec une certaine philanthropie. Ils sont ainsi des épargnants de proximité. L’entrepreneur est obligé de maintenir un lien étroit. De plus, le fonctionnement de la société est très difficile si elle possède plusieurs actionnaires investisseurs. Il y a donc une complexification de l’actionnariat, car ces derniers peuvent choisir de se regrouper dans une société holding. Cela va diluer la participation des fondateurs, alourdir les frais de fonctionnement et compliquer de façon significative la gestion de l’entreprise.

INVESTIR DANS L’IMMOBILIER : UNE SOURCE DE REVENU POTENTIELLE DE PLUS EN PLUS IMPORTANTE
POUR LES PLUS TÉMÉRAIRES : INVESTISSEZ DANS LA BOURSE !